SPLA : Portail de la diversité culturelle
Nigercultures

Atelier de formation des acteurs locaux : Favoriser l'émergence des projets artistiques

Atelier de formation des acteurs locaux : Favoriser l'émergence des projets artistiques
Atelier de formation des acteurs locaux : Favoriser [...]
© ONEP NIGER
Genre : Formations
Contact ONEP NIGER
Rubrique : Patrimoine
Publié le : 30/03/2015
Source : http://www.lesahel.org

Partagez :

Atelier de formation des acteurs locaux : Favoriser l'émergence des projets artistiques;

Le ministère de la Culture, des Arts et des Loisirs en collaboration avec l'Union Européenne a organisé, hier matin, au Centre Culturel Oumarou Ganda (CCOG) de Niamey, un atelier de formation des acteurs locaux sur la gestion culturelle et le montage des agendas culturels décentralisés. C'est le ministre de la Culture, des Arts et des Loisirs M. Ousmane Abdou qui a présidé la cérémonie d'ouverture de cet atelier en présence de son homologue des Enseignements professionnels et techniques, M. Chaïbou Dan Inna, des représentants de la Haute Autorité à la Consolidation de la Paix, du Conseil de ville de Niamey, ceux des partenaires techniques et financiers ainsi des acteurs locaux.
Cette rencontre vise à initier les participants à l'élaboration et à la planification du programme culturel. Elle améliorera leur capacité sur le suivi-évaluation des outils et agendas culturels et outillera les acteurs communautaires en montage d'agenda culturel, en techniques de marketing et en communication. Durant cinq jours, les participants auront aussi à suivre des thématiques qui leur seront présentées et partageront les expériences dans le domaine. Pour le ministre de la Culture, des Arts et des Loisirs, ce programme d'épanouissement culturel de la jeunesse est un instrument de stabilité mis en œuvre par l'Union Européenne pour la sécurité et le développement au Sahel. Et les actions prévues dans ce sens sont en parfaite harmonie avec le PDES 2012-2015 et la stratégie nationale qui vise à sécuriser et à développer les zones sahélo-sahariennes du Niger.


Cependant le ministre Ousmane Abdou a relevé que le niveau du développement culturel est confronté aux défis culturels, à l'insuffisance des infrastructures culturelles et artistiques, au faible professionnalisme des acteurs. Il précise que le principal défi demeure l'exploitation des richesses de nos patrimoines culturelles pour en faire des véritables outils de croissance inclusive. Pour lui, renforcer les capacités des acteurs est un facteur qui contribue au développement économique. C'est aussi une préoccupation constante des autorités de la 7ème République. Aussi, de nombreuses initiatives à caractère cultuelles avec l'accompagnement des partenaires dont le Comité International pour le Développement du Peuple sont une réalité au Niger comme en témoigne l'appropriation de cette activité culturelle par le comité lui-même.
Cependant force est de reconnaitre que beaucoup reste à faire, selon le ministre en charge de la Culture. « Le présent atelier vient-il opportunément renforcer les capacités institutionnelles et techniques des structures décentralisées et déconcentrées à l'heure où notre pays a pris une grande option pour les transferts des compétences », a dit M. Ousmane Abdou.
Rappelant que le développement est défini comme la production et la distribution des richesses pour la satisfaction du besoin de l'homme, le ministre de la Culture a indiqué que la réalisation de ce processus ne saurait être l'œuvre uniquement de l'Etat et des partenaires, mais aussi et surtout celle les collectivités territoriales et des organisations de la société civile. Ces acteurs du développement doivent apporter leurs concours de manière à formuler le projet de développement durable avec la prise en compte de la structure dans le projet et programme.
Du reste rappelle M. Ousmane Abdou, la revue annuel 2014 du ministère de la culture tenue à Dosso a clairement ressorti avec satisfaction un engagement de certains acteurs à accompagner le ministère dans la mise en œuvre de ce programme. Par ailleurs, le représentant du président de la Haute Autorité à la Consolidation de la Paix et celui du président du Conseil de Ville ont estimé que le développement du secteur culturel et la mise à niveau des acteurs de la chaine est un levier du développement mais aussi un outil à la consolidation de la paix dans un pays comme le notre.

Mamane Abdoulaye

Laissez-nous vos commentaires !

Laissez-nous vos impressions, remarques, suggestions pour améliorer le nouveau site Sudplanète. N'hésitez surtout pas à nous rapporter les éventuels bugs que vous pourriez croiser.

Partenaires

  • Niger : ONG Culture Art Humanité
  • Association DECOR
  • Arterial network Niger chapter

Avec le soutien de

  • Programme d'Appui à la Société Civile Nigérienne : PASOC II
  • Union européenne