SPLA : Portail de la diversité culturelle
Nigercultures

Bilan de festival: Fin de la 1ère édition du festival de ballet et danse de création et d'inspiration de Dosso : Un succès total.

Bilan de festival: Fin de la 1ère édition du festival de ballet et danse de création et d'inspiration de Dosso : Un succès total.
Bilan de festival: Fin de la 1ère édition du festival de [...]
© ONEP NIGER
Genre : Bilans d'événements culturels
Contact ONEP NIGER
Rubrique : Danse
Publié le : 24/12/2014
Source : http://www.lesahel.org

Partagez :

Fin de la 1ère édition du festival de ballet et danse de création et d'inspiration de Dosso : Un succès total.

Au terme d'une semaine de compétitions à la Maison de la Culture de Dosso, les rideaux sont tombés, dans la nuit du 17 décembre dernier, sur la première édition du festival de ballet et danse de création et d'inspiration, avec la proclamation des résultats de ces compétitions et aussi de celles de la peinture, de la sculpture et de la poésie. C'était devant des personnalités parmi lesquelles le Premier ministre, chef du gouvernement, SE. Brigi Rafini, le ministre d'Etat à la Présidence Albadé Abouba, les membres du gouvernement dont le ministre de la culture Abdou Ousmane qui du 12 au 17 décembre était l'abonné assidu de la Maison des Jeunes et de la Culture (MJC) Garba Loga de Dosso.
Comme s'il ne voulait pas se faire conter les instants de la nuit de la proclamation des résultats des différents concours, mais surtout les prestations des nominés et le meilleur de l'animation, le public de Dosso s'est mobilisé plus qu'il ne l'avait fait jusque là. Des attroupements montres se sont formés devant les portes d'entrée de la MJC Garba Loga, avec souvent des bousculades, obligeant les agents de sécurité à utiliser la manière forte pour ramener l'ordre. Mais cela n'a pas entamé l'ambiance festive de la soirée, qui a commencé après la présentation du journal de Télé Sahel à partir de la scène de la MCJ Garba Loga.


Avant le moment tant attendu, le jury du concours d'art plastique est venu donner les résultats des concours de photographie dont Achirou Garba de Zinder à remporté le 1er prix, suivi de Souley Abdoulaye de Niamey pour le 2ème prix et Alou de Tahoua 3ème. En sculpture c'est Adam de Niamey qui s'est adjugé le 1er prix suivi de Salissou Idi de Tahoua pour le deuxième prix et Souley de Dosso pour le troisième prix. En catégorie peinture, c'est Jacques de Tahoua qui a remporté le 1er prix, Djibo de Dosso a gagné le 2ème prix tandis que Abdou Issifou s'est contenté du 3ème prix. Les montants des prix pour ces disciplines sont respectivement de 200.000 FCFA ; 150.000 FCFA et 100.000 FCFA.
Dans la catégorie poésie dont le thème est «Niger 56 ans après» 42 œuvres ont été présentées dont 16 par des jeunes candidats et 26 par des adultes. Chez les jeunes le premier prix a été remporté par Bory Issoufou Rahinatou, le deuxième est revenu à Zanguina de Tahoua et Alkassoum de Dosso était classé troisième. Pour les plus grands le 1er prix est allé à Razak René de Niamey, le 2ème à Mme Halilou de Tahoua, et le 3ème prix à Agadez. Les montants de ces prix sont respectivement de 400.000 FCFA, 300.000 FCFA et 250.000 FCFA.
Alors que le public commençait à s'impatienter, arriva enfin le moment tant attendu lorsque le jury présidé par l'ancien ministre de la culture Oumarou Hadary est monté sur la scène proclamer les résultats des compétitions de la 1ère édition du festival de ballet et danse de création et d'inspiration de Dosso. En ce qui concerne le Ballet, le grand prix de trois millions a été remporté par la région de Niamey avec son œuvre dont le titre est «Anfanin Maganin Galgagiya », de la troupe Mamaki de Zongo. La présentation illustre l'importance et la réalité de la médecine traditionnelle ou ''maganin galgagiya''. La région d'Agadez est venue en deuxième position avec «wankan ango» ou purification du jeune marié en milieu agadésien et a encaissé une enveloppe de deux millions de FCFA. Les régions de Tahoua et Dosso sont arrivées troisième ex aequo avec respectivement leurs œuvres ''Dubayé'' et Intronisation. Elles se sont partagé l'enveloppe d'un million de FCFA.
Pour la danse de création et d'inspiration la région de Zinder s'est adjugée la première place récompensée d'une enveloppe de 3 millions de FCF, suivie de Niamey avec l'œuvre « Rayuwanmu » et Agadez pour le troisième prix d'un million de FCFA avec l'œuvre « Bassoussa ». La transition entre ce moment d'émotion pendant lequel le cœur des concurrents et de leurs supporters battait la chamade, a été bien programmée, car aussitôt après la proclamation des résultats, les mannequins de la maison de couture « H H Halima » ont artistiquement occupé la scène, pour un défilé de mode intitulé « Arewa ». L'animation a continué avec Zabiya Kandé venue du fond du Manga. La cantatrice a réchauffé la scène, suscitant les applaudissements et les you-you stridents du public.
Une petite pause a été marquée, le temps que les autorités remettent aux différents lauréats leurs prix. Ensuite, l'animation a repris et le public a savouré à nouveau la présentation de l'œuvre « Gado » avec laquelle la région de Zinder a remporté le 1er prix en danse de création et d'inspiration. Le spectacle chorégraphique retrace quelques fragments d'histoires des guerriers ou chasseurs et des novateurs de la tradition ancestrale. Les artistes danseurs chorographes et aussi musiciens ont plongé le public dans le répertoire des danses et musiques de toutes les régions du Niger, et d'autres jeux des forces mystérieuses telles que le Charo, le ''hawon kaho'', le ''kwaraya''. Un spectacle chorégraphique, captivant ! Tout un langage fait d'ensemble de pas, de gestuelles, d'acrobatie, artistiquement agencés, et dont le sens, et le but visé participent de la consolidation de l'unité nationale, et la valorisation du patrimoine culturel.
Ce que le public a fortement applaudi. «Les garçons ont bien mérité les trois millions, mais ils ont sué ! », s'est exclamée une spectatrice à la fin de la présentation. Un jugement que beaucoup de spectateurs et connaisseurs de la chose culturelle partageaient depuis leur premier passage au début des compétitions, bien avant la décision du jury. La présentation de l'autre œuvre primée pour le grand prix du ballet, celle de la région de Niamey, titrée «Anfanin Maganin Galgagiya», de la troupe Mamaki de Zongo a été également beaucoup appréciée par le public.
Auparavant le ministre de la Culture, des Arts et Loisirs, M Abdou Ousmane s'est réjoui du succès de cette première édition du festival de ballets et danse de création dont Dosso est désormais le siège. «Le mérite revient aux artistes d'avoir fait vibrer Dosso et le Niger qui ont suivi leurs prestations», a estimé M Abdou Ousmane. Une réussite, pour une première édition, qui ramène le ballet sur scène après quatorze ans d'interruption. Il reste à relever le défi de la pérennisation de ce rendez-vous culturel.

Laissez-nous vos commentaires !

Laissez-nous vos impressions, remarques, suggestions pour améliorer le nouveau site Sudplanète. N'hésitez surtout pas à nous rapporter les éventuels bugs que vous pourriez croiser.

Partenaires

  • Niger : ONG Culture Art Humanité
  • Association DECOR
  • Arterial network Niger chapter

Avec le soutien de

  • Programme d'Appui à la Société Civile Nigérienne : PASOC II
  • Union européenne