SPLA : Portail de la diversité culturelle
Nigercultures

Communiqué de festival:FEstival GALgajia de MAyahi (FEGALMA)

Communiqué de festival:FEstival GALgajia de MAyahi (FEGALMA)
  • Communiqué de festival:FEstival GALgajia de MAyahi [...]
© ONG Bal'lame
Genre : Communiqués de festivals
Contact ONG BAL'LAME
Rubrique : Musique
Publié le : 24/12/2014
Source : ONG Bal'lame

Partagez :

Communiqué de festival:FEstival GALgajia de MAyahi (FEGALMA):


NOTE EXPLICATIVE SUR LE FESTIVAL FEstival GALgajia de MAyahi (FEGALMA):

 
            Le présent festival est créé pour contribuer à la promotion de la culture locale du département de Mayahi au Niger.
Pour sa première édition, il avait porté le nom de feu Dan ANko Neino, auteur compositeur, artiste interprète  de musique traditionnelle dans le but de lui rendre hommage.
Ce festival qui change de dénomination pour s'appeler dorénavant FEstival GALgajia de MAyahi (FEGALMA), s'inscrit dans la droite ligne de la Politique Culturelle Nationale du Niger qui encourage l'émergence de projets culturels locaux, est prévu pour avoir lieu chaque année.
 Il est à noter que le terme « Galgajia » signifie «  tradition » en langue Haoussa.
Il est prévu que le FEGALMA s'ouvre à une participation internationale à partir de la deuxième édition.
 


BREVE PRESENTATION DU PORTEUR DU PROJET :

Monsieur JAFAROU MALAM KOSSAO est cadre du Ministère en charge de la
Culture où il a travaillé pendant une dizaine d'années au Bureau Nigérien du Droit
D'Auteur (BNDA). Titulaire d'un Master 2 en Droit de Propriété Intellectuelle, il a suivi une multitude de formations dans le domaine culturel notamment en Administration et Management Culturel et en Direction de Festival.
Fort de cette expérience et convaincu qu'il peut jouer un rôle de premier ordre dans la promotion et la valorisation de la culture nigérienne, Monsieur Jafarou Malam Kossao s'est engagé dans l'entreprenariat culturel.
C'est ainsi qu'à ce jour,ila son actif les réalisations suivantes :


L'organisation de la première édition du Festival Dan Anko (devenu aujourd'hui FEGALMA) tenu du 17 au 19 mai 2014 à Mayahi avec le soutien du CNUT, de la SOPAMIN, de la LONANI, de la SPEN ;

L'organisation de la première édition d'un festival de danse, nommé Sallal Rawa qui s'était tenu du 29 au 30 décembre 2010 à Niamey. Ce projet a été soutenu par la Primature, le Ministère de la Culture et la Société Nestlé S.A.

L'élaboration et la mise en œuvre, à travers l'ONG Bal'lame qu'il dirige, d'un projet intitulé : « Renforcement des Capacités pour des Industries Culturelles Emergentes au Niger », sur financement de l'UNESCO.

 


OBJECTIFS DU FESTIVAL :

                 Les objectifs spécifiques du FEGALMA sont les suivants :


Faire la promotion de la culture locale du département de Mayahi dans les domaines spécifiques de la chanson, de la musique et de la danse;

Favoriser la valorisation des jeux traditionnels tels que la lutte traditionnelle et le Langa dans le département ;

Conscientiser les jeunes du département de Mayahi sur la culture locale ;

Sensibiliser les populations de Mayahi sur certains domaines d'actualité telles que l'éducation à la citoyenneté, les droits humains de base, la bonne gouvernance, la démocratie, le genre …etc.

 


PRESENTATION DU LIEU DU FESTIVAL : Mayahi-NIGER

La ville de Mayahi est le chef-lieu du département et de la Commune Urbaine du même nom. Elle est située au Niger-centre et est distante de la ville de Maradi de 90 km. Une bretelle latéritique de 53 km la relie à la route nationale RN1 au niveau de la ville de Tchadawa.
 


ACTIVITES DU FESTIVAL  :

Dans le cadre de la deuxième édition du festival FEGALMA, les activités suivantes sont prévues:
 


  Réhabilitation du lieu du festival : la Maison de la     Culture Dan Anko :

La formation de 10 jeunes en  techniques de montage :

 
5.3  Les manifestations culturelles et sportives :
Elles sont prévues pour se dérouler du 05 au 09 mai 2015 et consisteront en :


des prestations musicales : Elles seront principalement animées par des artistes traditionnels locaux ainsi que d'autres qui viendront du reste du Niger et de l'étranger ;

           - des prestations humoristiques : Des comédiens de renom viendront étaler leurs talents artistiques lors de ce festival ;
   -  Un concours de danse traditionnelle :
   Ce concours mettra en compétition huit (8) groupes de danse traditionnelle, à raison d'un groupe venant de chacune des 8 communes qui composent le département de Mayahi. La compétition  va réunir ces groupes autour d'une danse choisie par le jury. Les trois meilleurs groupes recevront des prix.
Il aura lieu durant les manifestations culturelles ;


 Un tournoi du jeu traditionnel appelé « Langa » :

Le langa est une sorte de lutte traditionnelle qui se pratique à cloche-pied. Ce sport regroupera des combattants issus des collèges et lycées de la Commune de Mayahi.


Un concours culinaire de plats traditionnels :

Les séances de sensibilisation :

Ces activités se feront forme d'ateliers et de passage de messages lors des activités culturelles et sportives. Elles dérouleront tout au long du festival et toucheront aussi bien les festivaliers que la population de la ville hôte.
Le thème de la présente édition portera sur : « la lutte contre le mariage précoce des jeunes filles comme moyen de prévention des fistules » et l'animation de ces activités sera assurée par des spécialistes du domaine.
 

Laissez-nous vos commentaires !

Laissez-nous vos impressions, remarques, suggestions pour améliorer le nouveau site Sudplanète. N'hésitez surtout pas à nous rapporter les éventuels bugs que vous pourriez croiser.

Partenaires

  • Niger : ONG Culture Art Humanité
  • Association DECOR
  • Arterial network Niger chapter

Avec le soutien de

  • Programme d'Appui à la Société Civile Nigérienne : PASOC II
  • Union européenne