SPLA : Portail de la diversité culturelle
Nigercultures

INSCRIPTION DU SITE DES GIRAGES DE DABOUS SUR LA LISTE DU PATRIMOINE NATIONAL : L’Association Anigourane et les journalistes culturels au devant de la campagne !

INSCRIPTION DU SITE DES GIRAGES DE DABOUS SUR LA LISTE DU PATRIMOINE NATIONAL : L’Association Anigourane et les journalistes culturels au devant de la campagne !
  • INSCRIPTION DU SITE DES GIRAGES DE DABOUS SUR LA LISTE DU [...]
© ONG ANIGOURANE
Genre : Inaugurations
Contact Media Niger
Rubrique : Artisanat d'art
Publié le : 02/07/2015
Source : http://medianiger.info

Partagez :

INSCRIPTION DU SITE DES GIRAGES DE DABOUS SUR LA LISTE DU PATRIMOINE NATIONAL :
L'Association Anigourane et les journalistes culturels au devant de la campagne !
L'Association nigérienne pour la préservation et la valorisation de l'art rupestre de l'Aïr au Niger (Anigourane) en collaboration avec le Réseau des journalistes culturels du Niger entend valoriser l'art rupestre en menant des séries d'activités qui doivent aboutir à l'inscription du site des grandes girafes de Dabous situé dans l'Aïr au patrimoine national.


Ainsi, les journalistes culturels envisagent mener une série d'activités visant la valorisation de l'Art rupestre en général et à l'inscription du site des grandes girafes de Dabous au patrimoine national.  Ils entendent mener des actions de plaidoyer et de sensibilisation afin que ce patrimoine national soit protégé contre de nombreuses menaces telles que le pillage, le vol ou encore la destruction. Ainsi, selon Karine Dyskiewicz, coordonnatrice du programme  d'Anigourane, « Ces menaces ne peuvent être réduites que si les medias culturels interviennent au coté d'Anigourane pour sensibiliser la population à une prise de conscience, de préservation et valorisation de l'Art rupestre qui est la fierté de notre ». En outre, il faut rappeler que l'Art rupestre occupe aujourd'hui une place importante en Afrique, notamment au Niger. Source principale d'analyse du passé préhistorique et véritable centre d'attraction touristique, l'art rupestre suscite de jour en jour un engouement sans précédent auprès des populations nigériennes, notamment auprès des gouvernants.  L'Art rupestre nigérien est observable sur plusieurs sites et dans toutes les régions du pays. Malgré que ces vestiges historiques demeurent encore méconnu par une grande partie de la population nigérienne du fait qu'il ne soit pas très visible dans nos différents musées, retenons que depuis quelques années, les autorités nigériennes, à travers le ministère de la culture et celui du tourisme mobilisent leurs efforts afin de  protéger et de valoriser cet art au Niger. L'Art rupestre nigérien est aujourd'hui connu à travers le monde, notamment dans les grands musées mondiaux. Malheureusement, ce dernier est exposé également aux intempéries. Situé en plein air, sur des falaises ou dans des abris peu profonds, la conservation des images rupestres du Niger, principalement celles de l'Aïr constitue un véritable défi pour les autorités nigériennes et les organisations intervenant dans la valorisation et la conservation de l'art rupestre.


Laissez-nous vos commentaires !

Laissez-nous vos impressions, remarques, suggestions pour améliorer le nouveau site Sudplanète. N'hésitez surtout pas à nous rapporter les éventuels bugs que vous pourriez croiser.

Partenaires

  • Niger : ONG Culture Art Humanité
  • Association DECOR
  • Arterial network Niger chapter

Avec le soutien de

  • Programme d'Appui à la Société Civile Nigérienne : PASOC II
  • Union européenne