SPLA : Portail de la diversité culturelle
Nigercultures

festival louou-louou

Festival louou-louou
festival louou-louou
© Page du festival 8eme edition 2017
Genre : Festival | Niamey

Du lundi 04 décembre 2017 au samedi 13 janvier 2018

Contact : Jacques Kokou Tagbé
Tél. : +227 90611791
Rubrique : Musique, Média, Interculturel/migrations

Rapport du festival louou-louou  8ième  Edition à Niamey  
Introduction
Le festival international annuel  de Disc Jockey louou-louou est une initiative du centre de formation Louou-Louou créé en 2010 pour Promouvoir l'art disc-jockey, la culture urbaine et faire la promotion de la musique Nigérienne. En 2017 le festival a connu sa 8ème édition qui était prévu du 23 au 29 octobre a été reporter à la date du 04 au 10 décembre 2017. Cette édition a été une édition riche d'engament et en activités mais aussi a fait face à d'autres difficultés. La 8ème édition est placée sous les thèmes de la lutte contre l'immigration incertaine mais le comité en a profité pour ajouter un sujet d'actualité qui est la lutte contre l'esclavage.
 
Les activités programmées sont :
I-  Atelier de formation
II-  Résidence et création sur l'immigration et l'esclavage.  
III-  conférence de presse
IV- démonstrations et sensibilisations dans les maisons des jeunes.     
V-  soirée retro et news au restaurent le café et le concours national de disc-jockey.                                   
VI- grand concert de restitution au palais des sports  
VII- démonstration au Centre Culturel Américain.   


Atelier de formation  sur la maitrise des platines

Cette activité a pour but d'initier les DJ du Niger à l'utilisation de la platine de mixage en vue de promouvoir la musique Africaine. Elle était prévue du 4 au 9 décembre  au Centre Culturel Franco-Nigérien mais pour des raisons de disponibilité des disc-jockeys, la  formation a été effective pendant 4 jours au lieu de 6 jours! Les autres régions du pays  étaient absentes pour des raisons de finance. Néanmoins ceux qui ont participé étaient satisfaits et à la fin avaient émis le veux de voir ce projet en l'occurrence la formation se pérennisée car il ne suffit pas de faire l'initiation mais d'atteindre l'objectif qui est la formation complète et de voir chacun de ses apprenants maitriser la platine DJ.
 


Résidence de création la lutte contre l'immigration incertaine

La résidence de création sur l'immigration incertaine annonce pour un rassemblement Ouest – Niger n'a pas été effective à cause du report du festival du aux travaux  du système d'arrosage du stade général.La résidence a finalement eu lieu au studio flow du 30 novembre au 9 décembre aboutissant à la chanson audio visuel avec les Artistes prévu à savoir : Alradik premier, Binta Torodo, MDM Crew, Crazy Girl, Boubé Ardagalo, Block s Crew, Barakina et Ezza. 


Conférence de presse.

La conférence de presse prévue pour le 7 décembre au Centre Culturel Franco-Nigérien a eu lieu au petit auditorium à partir de 10h avec la présence des artistes, les disc-jockeys. On note également la présence des partenaires comme ; CISP, UNFPA, BRANIGER, ET LE DOLAIT,  avec la couverture médiatique des télés et radios comme : Liptako TV, Canal3 Niger et monde, la télévision nationale ORTN, Anfani, Tambara, Niger 24, télévision Dounia, la radio international studio kalangou et des presses écrites.  
Tous les artistes ont intervenus pour apporter leurs contributions à travers les questions que les journalistes ont pausés en commençant par le directeur du festival qui a introduit et a donné la parole au dj formateur venu de la France au nom de David Lathuillere qui a donné des conseils à la jeunesse Nigérienne par rapport au risque dans l'immigration incertaine, en suite Madame Marta Fernandez a apporté des réponses et justifications par rapport a notre partenariat et pour finir à Monsieur Maliki représentant la braniger qui a également des précisions sur notre partenariat.       


Sensibilisation  sur le Thème : Non à l'immigration incertaine.

Prévu pour sensibiliser les populations de Taladjé, de Boukoki, de l'Aeroport, et de l'Université Abdoul Moumouni sur les dangers que représente l'immigration incertaine.
La sensibilisation prévu dans les maisons des jeunes et à l'Université Abdoul Moumouni n'a pas eu lieu pour des raisons financières. L'organisation a eu du mal à débloquer le fond pour cette activité pourtant importante dans le projet du festival et espère avoir en début 2018 des partenaires pour finaliser le projet à travers une large campagne de sensibilisation sur le plan national.


soirée retro et news au restaurent le café et le concours national de disc-jockey :

La soirée retro au restaurant le Café a belle et bien eu lieu le vendredi 8 décembre et le samedi 9 décembre à partir de 20h jusqu'à 2h du matin. Dj Davbomb et Dj Algeytah on mis l'ambiance prévu avec des tubes nostalgique au point ou la responsable du restaurant a demandé une nouvelle soirée dans le mois à venir.


grand concert de restitution et de sensibilisation au palais des sports.

le grand concert des nations de sensibilisation et de charité prévu pour se tenir le 9 décembre 2017 au palais des sports de Niamey a été une reussite en son,lumiere et aussi par prestation des artistes programmés à savoir : Alradik Premier, MMD Crew, Binta Torodo, Boubé Ardagalo, Block SCrew, Barakina, Crazy Girls et Ezza.
En effet chaque artiste à fait une prestation de 20 minutes avant le bouquet final qui est la chanson de sensibilisation qui a séduit le publique présent lors de la soirée. 
Seul lacune constatée est le manque du publique espéré du à d'autres spectacles programmés le même jour raison pour laquelle l'organisation prévoit un grand spectacle en début d'année pour que la jeunesse puisse avoir à temps réel le message.  


  Démonstration plus prestation artistique au Centre Culturel Américain de Niamey

La démonstration plus prestation Dj prévu au Centre Culturel Américain à été annule pour des raisons de sécurité. 
 
Organisation et mise en forme du projet
La 8ème édition du festival a nécessité de plus de moyen financier et humaine que les éditions précédentes compte tenu du thème et de la programmation, raison pour laquelle autour du Directeur de festival et le noyau dure sait constituée une équipe dynamique de bénévole pour mener à bien le projet.  Cette équipe a été subdivisée en deux grands groupes dont une chargée de la production et l'autre du sponsoring.


Commission production a eu à sa tête Ismaèl Yamdogo et Pedro Médagbé

Commission sponsoring a eu à sa tête Tagbe Kokou Jacques et Omar Hamani

Commission production
Cette commission sous la direction de Mr Pedro médagbé a accomplis un travail louable, car malgré les multiples difficultés, ils ont su avec les moyens de bord  mettre en place pour offrir un spectacle digne du nom. Avec la collaboration des techniciens de MSA, ils ont mis en place un décor spectaculaire et un éclairage scénique en tenant compte des réalités culturels de la région. Ils ont assurés la sécurité du publique durant le début jusqu'à la fin du spectacle de sorte que l'évènement s'est déroulé sans aucun incident et tous c'est déroulé dans le temps.
En plus, cette commission qui a eu également en son sein celle chargé de la communication a pu facilement nouer des partenariats avec les médias de la place pour assurer la couverture de l'évènement. Ainsi nous avons collaboré sur l'évènement avec des médias.
Par manque de moyens notre partenariat avec la télévision africable n'a pas été effective et nous espérons plus de partenaires à la prochaine édition a fin d'avoir plus de médias au tour de l'évènement.
 
 
 
La commission sponsoring
Malgré  les difficultés cette commission à réussi à nouer des partenariats avec des partenaires nationaux et internationaux tels que :


Asky pour le transport des Disc jockeys Africain

UNFPA : Prise charge de la communication qui est « affiches A3, flyers, 12 mètre carré, tee shirts, banderole, spot radio-télé » et de la production audio-visuelle de la chanson de sensibilisation.

 La CEDEAO : prise en charge de l'hébergement  

La Braniger : prise en charge de rafraichissement en eaux et boissons

Ministère de la renaissance Culturel : prise en charge d'une partie des frais du palais

CISP : Prise en charge des per-diem des artistes pour la résidence.     

CCFN Jean Rouch : mise à disposition des lieux pour la formation et conférence

Manutention Africaine : Prise en charge du groupe électrogène

Centre louou louou : pris en charge des dossiers, transport urbain, restauration, du palais des sports, de la sono, de la police, de la sécurité privée, du billet du Dj français,  et la gratification de l'équipe du festival.

Conclusion :
La 8ème édition a été une nouvelle expérience pour l'équipe de l'organisation vue que l'évènement a réuni plus d'artistes et les conditions n'étaient pas les mêmes, mais cela nous à permis de nous rendre compte que ce festival peut faire L'unanimité sur toute l'étendue du territoire de par la façon dont cela a été accueilli. Par ailleurs cela a permis aux artistes du milieu d'échanger avec celui venus de la France. Si les objectifs ont été atteints à 65%, cela nous a permis de jogger la capacité de notre équipe, les lacunes à corrigées avant et pendant la prochaine édition du festival qui aura lieu du 1 au 6 mai 2018.

Renseignements / Lieu


2000F CFA

Laissez-nous vos commentaires !

Laissez-nous vos impressions, remarques, suggestions pour améliorer le nouveau site Sudplanète. N'hésitez surtout pas à nous rapporter les éventuels bugs que vous pourriez croiser.

Partenaires

  • Niger : ONG Culture Art Humanité
  • Association DECOR
  • Arterial network Niger chapter

Avec le soutien de

  • Programme d'Appui à la Société Civile Nigérienne : PASOC II
  • Union européenne